Temples chinois

Publié le par Pythagore1618

Temples chinois

En Chine, il y a des milliers d’années, des temples en bois tout simples servaient de lieu de culte. Le toit du temple avait la forme d’un triangle isocèle dont les mesures étaient invariablement les suivantes : 108, 108 et 144

Toit d'un temple chinois

Toit d'un temple chinois

Pourquoi ces mesures particulières ? Pour le comprendre, il faut savoir que la gématrie (procédé qui consiste à établir une correspondance entre les mots et les nombres) était utilisée par les chinois bien avant les Hébreux. Ainsi, pour les anciens Chinois :

Temples chinois

Ensemble, les deux pans du toit du temple représentent donc le Ciel (108 + 108 = 216) tandis que la base du toit représente la Terre. Par sa forme, l’ensemble du toit symbolise donc l’union entre le Ciel et la Terre. N’est-ce pas là la meilleure définition que nous pouvons donner d’un temple ?

Mais ce n’est pas tout. Unissons ces deux nombres, c'est-à-dire ajoutons-les :

Temples chinois

Or, 360 est un nombre qui est en rapport avec notre vision du monde. En effet, l’angle de notre champ visuel horizontal mesure en moyenne 180° (le nombre 180 fait partie d’un ancien système de mesure basé sur le nombre 60, développé en Mésopotamie il y a environ 3000 ans et toujours utilisé de nos jours notamment pour mesurer les angles).

Rapporteur 180°

Rapporteur 180°

Mais pour obtenir une vision totale et panoramique, il faut utiliser un double rapporteur qui comprend 360° (180 + 180) :

Rapporteur 360°

Rapporteur 360°

Le nombre 360 nous invite donc à regarder le monde dans sa globalité, c'est-à-dire en prenant en compte non seulement l’aspect matériel (la Terre 144 sur laquelle nous séjournons actuellement) mais aussi l’aspect spirituel (le Ciel 216).

Telle est, dans sa lumineuse simplicité, le message qui nous est délivré par les anciens chinois du fond des millénaires.

Ce message est très actuel car il nous exhorte à remettre d’authentiques valeurs spirituelles au cœur de nos vies. Notre temple intérieur est dépourvu de toit. Reconstruisons-le.

Temples chinois

Commenter cet article