Symbolisme de la croix

Publié le par Pythagore1618

La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.  Jean 1 : 5

La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue. Jean 1 : 5

Cette Croix (Croix du Graal) est un symbole divin des plus sacré. Sa Sainteté, sa Force et sa Pureté sont telles qu’il ne nous appartient pas de disserter à son sujet car nous ne sommes que des êtres humains. Toutefois, les personnes qui désirent approfondir ce sujet peuvent prendre connaissance des explications contenues dans l’œuvre « Dans la Lumière de la Vérité » (le livret de présentation de cette Œuvre est téléchargeable à la rubrique « Pourquoi ce blog ? » à la fin de l’exposé « Science et spiritualité »).

C’est pourquoi, dans la suite de cet exposé, en faisant appel à notre intuition, nous nous limiterons à quelques considérations simples accessibles à notre actuel entendement terrestre et spirituel.

La croix à branches égales

Symbolisme de la croix

Cette croix est une figure qui, bien que schématique, a bien des choses à nous dire. L’axe vertical représente l’irradiation de la Force divine qui descend dans la création. L’axe horizontal représente le plan de la création sur lequel nous nous trouvons (plan de la matière dense dans notre actuelle condition terrestre).

Mais la création comporte de nombreux plans d’existence et l’irradiation de la Force divine traverse chaque plan répandant la lumière, la vie, le mouvement et la chaleur.

Telle une bénédiction toujours renouvelée, cette irradiation inonde tous les plans d’existence de la création pour le développement et la maturation des esprits et des entités qui y résident.

l'irradiation de la Force divine traverse tous les plans de la création

l'irradiation de la Force divine traverse tous les plans de la création

Les notions terrestres exprimées par les mots vertical et horizontal nous aident à ressentir cela, pour peu que nous y prêtions attention.

Actif et vigoureux, nous nous tenons bien droit, le corps parfaitement vertical. Nous levons les yeux vers le ciel en signe de reconnaissance ou en quête d’inspiration. Parfois, nous baissons les yeux en signe d’humilité. Lorsque nous prions, nous élevons les mains vers le ciel ou bien nous les joignons verticalement, c’est selon. La position verticale nous permet de nous relier aux de hauteurs de lumière.

La ligne d’horizon s’étend dans les lointains et nous invite à la découverte de notre monde pour vivre et expérimenter. Lorsque nous accueillons une personne, nous la saluons avec une poignée de main (bras horizontal) ou bien nous tendrons les bras vers elle, c’est instinctif. L’axe de nos épaules est horizontal. Il nous ancre solidement dans notre existence terrestre. De celui dont la vie est équilibrée, nous disons qu’il a « la tête sur les épaules ». L’axe épaule gauche / épaule droite est donc celui de la solidité, un axe sur lequel nous pouvons nous appuyer ou appuyer autrui (l’épauler). L’horizontalité est aussi la position du repos corporel durant lequel notre corps se régénère et reprend des forces. La position horizontale est donc pour nous en rapport avec ce qui est terrestre, c'est-à-dire le plan de la création ou nous nous trouvons présentement.

Notons enfin que la croix à branches égales comporte 4 angles droits car l’angle droit garantit la pénétration et la diffusion parfaite de l’irradiation de la Force divine à travers le plan de la création où nous nous trouvons.

La croix de Saint-André

La croix à branches égales que nous avons dessinée est une reproduction - certes très schématique - de la Vraie Croix (voir le début de cet exposé). Mais comme la Vraie Croix est un symbole divin, elle ne saurait concerner directement l’être humain, à moins qu’il ne soit solidement relié à la Vérité divine ainsi que ce fut le cas pour les grands prophètes que Dieu a envoyé à l’humanité (Moïse, Zoroastre, Lao-Tseu … et bien d’autres).

L’homme terrestre actuel doit s’incliner devant la Majesté du Seigneur. Pour ce faire, il est relié à la croix de Saint-André. Cette croix est obtenue en inclinant la croix d’un angle de 1/8 de tour (8, c’est l’octogone, le nombre de l’Esprit : nous aborderons cette notion dans un exposé ultérieur).

rotation de la croix

rotation de la croix

Nous obtenons-nous ainsi la croix de Saint-André, ainsi nommée car l’Apôtre André a été crucifié par les Romains sur une croix ayant cette forme.

la croix de Saint-André

la croix de Saint-André

Symbolisme de la croix de Saint-André

les angles de la croix de Saint-André

les angles de la croix de Saint-André

La croix de Saint-André comporte elle aussi deux branches égales formant 4 angles droits. Ces angles garantissent une harmonieuse répartition des forces auxquelles est relié l’être humain.

L’angle supérieur (en rouge) représente l’ouverture « vers le haut » c'est-à-dire vers plans spirituels les plus élevés. L’angle inférieur (en vert) représente l’ouverture aux forces issues de la Nature, notamment celles de notre planète la Terre. Par ces deux angles, notre esprit (c'est-à-dire la partie spirituelle qui est en nous, notre moi véritable) est connecté harmonieusement avec les forces qui fluent dans la création.

Les deux angles latéraux (en gris) représentent l’indispensable activité cérébrale (l’intellect) dont nous avons besoin en tant qu’outil pour agir dans la matière dense en tant qu’homme terrestre. La disposition particulière de ces deux angles (gauche / droite) présente une analogie avec les deux hémisphères cérébraux composant le cerveau antérieur.

L’union des 4 angles droits assurent équilibre et l’harmonie. La complémentarité esprit-matière est parfaite.

La croix de Saint-André déformée

Depuis des siècles (sans doute des millénaires), l’être humain s’intellectualise à l’excès. Notre époque est l’aboutissement ultime de cette évolution. Certains affichent avec fierté leur quotient intellectuel (QI). Si celui-ci est élevé, ne dit-on pas avec une pointe d’admiration : « C’est un cerveau ! » Nous vouons un véritable culte à notre cerveau, nouveau veau d’or des temps modernes. Comme lui, la performance intellectuelle nous éblouit et nous aveugle.

Pourtant, une lourde oppression se dégage de l’ensemble. De très nombreuses expressions en témoignent. Il est question de « sécheresse intellectuelle », de « bourrage de crane », de « froideur intellectuelle », d’avoir « la grosse tête », de se « prendre la tête », de faire preuve « d’entêtement », d’être « cérébral » … Par le biais de ces expressions, notre intuition nous averti avec insistance que quelque chose ne va pas, que quelque chose a été déformé en nous.

la croix de Saint-André déformée 1

la croix de Saint-André déformée 1

Notre croix de Saint-André est déformée (figure 1 ci-dessus). L’emprise intellectuelle est trop forte. L’ouverture vers le spirituel et les forces essentielles de la Nature est faible, compromise.

la croix de Saint-André déformée 2

la croix de Saint-André déformée 2

Dans les cas extrêmes (figure 2 ci-dessus), l’intellect a tout envahi. La liaison avec les forces spirituelles n’existe pratiquement plus. Nous sommes en présence d’une personne froide et calculatrice, matérialiste, bornée, atteinte de cécité spirituelle. L’esprit de cette personne est encore présent dans son corps terrestre mais il est emmuré et sans activité.

la croix de Saint-André déformée 3

la croix de Saint-André déformée 3

A l’opposé (figure 3 ci-dessus), nous trouvons un autre type de déformation. L’ouverture spirituelle est trop large tandis que les divers aspects de la vie matérielle terrestre (lesquels nécessitent par la participation de l’intellect) ne sont plus pris en compte. Il s’agit la d’une personne exaltée, illuminée, qui croit pouvoir s’ouvrir à de hautes forces spirituelles dont elle est cependant incapable de supporter la pression. Cette exaltation peut résulter de lectures, de la fréquentation de certains cercles ésotériques, de l’usage de stupéfiants. La personne « plane » et méprise la matérialité au point, dans certains cas, de mortifier son propre corps.

La croix de Saint-André et la Russie

L’ordre impérial de Saint-André est un ordre honorifique institué en 1698 par le tsar Pierre le Grand. C’est le plus prestigieux des ordres russes. Il perdure jusqu’en 1917 mais ne survit pas à la révolution. Cependant, l’ordre est relevé en 1998 par le Président Boris Eltsine. L’un des derniers récipiendaires des insignes de l’ordre est l’ancien Président russe Mikhaïl Gorbatchev.

La Russie n’est pas notre ennemie. C’est un pays de haute civilisation, porteur d’éminentes valeurs spirituelles. Pour ceux qui en douteraient encore, un petit rappel historique s’impose. Le 13 juillet 1917 à Fatima (Portugal), en présence d’une foule de plusieurs milliers de personnes, l’apparition céleste demande la « consécration de la Russie ».

Mais la Russie n’a pas été consacrée et le 10 novembre 1917, l’ordre de Saint-André est aussitôt abolit par les Bolcheviks qui signent ainsi l’un de leurs tous premiers décrets. La fureur révolutionnaire n’a cependant pas eu raison de l’ordre. A présent, comme par le passé, il demeure le premier ordre honorifique de la Fédération de Russie.

insignes de ordre de Saint-André (Férération de Russie)

insignes de ordre de Saint-André (Férération de Russie)

Porter sa croix

Porter sa croix n’est pas synonyme de souffrance comme on l’admet couramment. De façon ultime, la croix nous relie à la Vérité divine. Chacun d’entre-nous peut devenir un porteur de croix dans sa vie terrestre, c’est à dire un être spirituel qui prend fait et cause pour la Vérité tout en demeurant correctement inséré dans la matérialité.

Epilogue

 

Je ne suis pas écrivain. J’ai rédigé cet exposé pour attirer votre attention sur une Œuvre de Très Haute Spiritualité intitulée « DANS LA LUMIERE DE LA VERITE ». Sans les connaissances contenues dans cet ouvrage, il ne m’aurait pas été possible d’élaborer cet exposé. Vous qui êtes un chercheur, je vous renvoie à ces écrits qui éclaireront votre âme avec Sagesse et Bonté.

 

Un livret de présentation de cette Œuvre est téléchargeable en cliquant sur le lien suivant :

http://ahp.li/e9163a26260004a5745a.pdf

 

Abonnement

 

Si vous désirez être tenu au courant des publications ultérieures, il vous suffit d’introduire votre adresse mail dans la rubrique « S’abonner » (à droite, en dessous de la rubrique « Catégories »).

le prophète Jérémie tenant une croix à branches égales - Cathédrale de Chartres

le prophète Jérémie tenant une croix à branches égales - Cathédrale de Chartres

Symbolisme de la croix
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article